Initiations Cirques

L’association propose des ateliers de cirque à partir de 4 ans et jusque 16 ans.
Les cours se déroulent sur Hennebont les mercredis après-midis et samedis matins et les mardis soirs sur Camors.

Les ateliers se veulent être ludiques et coopératifs.
Ils sont ouverts à tous à partir de 4 ans et jusque 16 ans.

Ces ateliers sont l’occasion de découvrir :


● La jonglerie, la manipulation d’objets. (balles, diabolos, bâtons,
anneaux, hoola hoop, …)

● L’équilibre sur boule, fil, rola bola, monocycle, échasses, …
● L’expression corporelle, le mouvement dans l’espace
● Les acrobaties seul ou à plusieurs

L’association propose des stages à chaque vacances scolaires (1èresemaine).

C i r q u e   a d a p t é

« Le Cirque c’est le rêve, la rencontre et l’union dans le même mouvement de l’imaginaire (l’émotion) et du réel (la technique). Cette rencontre tend vers une modification de la conscience de soi, une modification des rapports du sujet avec lui- même et avec autrui. »

Matthieu Lacambre, psychiatre à l’hôpital de Montpellier

L’objet permet aussi au corps de se mettre en mouvement. Il n’est pas simple pour tous de mobiliser son corps. Grâce à l’objet, on manipule et on développe notre motricité fine. L’objet peut être aussi un bon médium pour mettre le corps en mouvement. Grâce à l’objet nous oublions pour un moment notre corps et nous concentrons sur l’objet. Par exemple on lance les foulards, nous mobilisons notre motricité fine mais également notre corps tout entier pour les rattraper par exemple sur la tête. Sans nous en rendre vraiment compte notre corps est en mouvement, il danse. On est centré sur l’objet et pas seulement sur notre corps qui parfois nous fait mal. L’objet nous permet donc de nous situer dans l’espace mais aussi de cordonner nos gestes entre eux, de latéraliser nos mouvements. Être précis parfois, avoir de la force, connaître sa droite et sa gauche. On peut donc prendre conscience de son corps par les balles, les foulards, …

Chaque mouvement va créer une stimulation et engendrer une sensation. Ces sensations vont être nouvelles chez la personne et vont lui donner des gratifications. La personne par ces techniques du cirque acquiert une meilleure connaissance de son corps et de ses possibilités. Par tous ces efforts et la mobilisation de son corps, la personne va ressentir du bien être. Jouer avec son corps et se le réapproprier, appréhender angoisses et peurs. Au cirque, on rit de sa maladresse, on sort du sérieux.

La richesse des arts du cirque avec ses disciplines très variées, est utilisée avant tout comme principe au développement de la psychomotricité du pratiquant mais par le biais du jeu, de l’imaginaire il amène la personne vers un mieux être. On découvre, on explore, on invente, on crée ensemble. Les ateliers de cirque favorisent la confiance en soi face au groupe par les différentes formes d’expressions abordées.

Les objectifs visés sont :
● Se faire plaisir, avoir un moment de liberté pour soi.
● La motricité. La conscience de son corps. La motricité fine par la manipulation d’objets.
● Notion de plaisir, de jeu qui développe ainsi la confiance en soi, l’affirmation de soi et l’estime de soi.
● Le jeu et l’univers du cirque développe aussi l’imaginaire.
● On travail sur la prise de risque (appréhension de la hauteur, l’équilibre),
● L’acceptation de l’échec (accepter de ne pas réussir la première fois, que l’objet tombe)

Le cirque est un bon outil relationnel. On s’aide, on se regarde, on fait avec l’autre ; on fait ensemble (jeux coopératifs comme le parachute).

L’activité bien encadré (personnel de la structure et intervenant) permet à chacun une liberté d’exploration, une possibilité de vivre l’échec, d’appréhender ses limites sans toutefois se mettre en danger.

Interventions auprès d’enfants et d’adultes en situation de handicaps et de personnes âgées en institutions. Interventions depuis 2010 en Foyers de vie pour adultes, En CPEA, Hôpital de jour pour enfants et adolescents, en IME, en SESSAD, en Foyers d’accueil médicalisé, en centre de rééducation, en EHPAD, en hôpitaux (Etablissement de santé mental, en pédiatrie). …

Interventions ponctuelles ou régulières.
Possibilité d’intégrer l’activité dans le programme de soin.
Devis sur demande

 

C i r c o m o t r i c i t é

cirque et petite enfance

 Les arts du cirque mobilisent le corps de la personne. Le corps est actif et réactif.Le schéma corporel se construit progressivement en fonction de ce que l’on va vivre. Un schéma corporel mal acquis entraîne au niveau perception des difficultés d’adaptation, d’apprentissage, de rythme. Au niveau motricité cela entraîne de la maladresse, des difficultés dans la relation avec autrui, de l’inhibition, des difficultés à finir quelque chose.

En faisant du cirque la personne va vivre le mouvement, va mieux comprendre son corps. Il va sentir son corps. Il va appréhender l’espace, l’objet, la latéralité, l’équilibre. Chaque mouvement va créer une stimulation et engendrer une sensation. La sensation amène l’émotion et l’émotion amène l’action.

L’atelier de cirque – public petite enfance –

Motricité, jeux, imaginaire, couleurs et matières…

Atelier d’éveil corporel en utilisant les objets du cirque.

L’objet permet aussi de mettre son corps en mouvement. Les ateliers de cirque contribue à l’éveil psychomoteur. L’enfant prend conscience de son corps et de l’espace qui l’entoure. Par l’utilisation d’objets ils développe leur motricité fine. Grâce à l’objet nous oublions pour un moment notre corps et nous sommes concentrer sur l’objet. Par exemple, on lance les foulards, nous mobilisons notre motricité fine mais également notre corps tout entier pour le rattraper par exemple sur la tête. L’objet nous permet de nous situer dans l’espace mais aussi de coordonner nos gestes entre eux, de latéraliser nos mouvements. Etre précis, avoir de la force, connaître sa droite et sa gauche, …

Les ateliers de circomotricité encourage l’éveil artistique et corporel et invite les petits à la découverte, la créativité et à l’expression orale et corporelle. L’enfant joue, explore, expérimente. Par le cirque il développe ses sens (différentes objets, matières, couleurs,…), il appréhende la hauteur, l’équilibre.

Les objectifs visés sont :
● La motricité. La conscience de son corps. (construction de son schéma
corporel) La motricité fine par la manipulation d’objets.
● L’espace et le rythme. Les ateliers se font en musique.
● Notion de plaisir, de jeu qui développe ainsi la confiance en soi,
l’affirmation de soi et l’estime de soi.
● Le jeu et l’univers du cirque développe aussi l’imaginaire.
● On travail sur la prise de risque (appréhension de la hauteur, l’équilibre),
● l’acceptation de l’échec (accepter de ne pas réussir la première fois, que
l’objet tombe)

Le cirque est un bon outil relationnel. On s’aide, on se regarde, on fait avec l’autre ; on fait ensemble (jeux coopératifs comme le parachute).

L’activité b-ien encadré (personnel de la structure et intervenant) permet à l’enfant une liberté d’exploration, une possibilité de vivre l’échec, d’appréhender ses limites sans toutefois se mettre en danger.

Interventions en crèches, relais d’assistantes maternels, multi accueil, écoles maternelles, associations d’assistantes maternelles, … interventions ponctuelles ou régulières.
Devis sur demande.

A r t   t h é r a p i e

« L’équilibre n’existe pas, nous sommes seulement des équilibristes. »

Eva Ruchpaul

Dans cette société du paraître du « pas être », il nous manque l’essentiel, l’être, l’humain, le sentiment d’exister d’être là.

« Si l’être humain est à l’origine de l’Art, l’Art n’est que l’expression humaine. En cherchant l’Art, nous trouvons l’humain. » – R. Forestier – Tout savoir sur l’art-thérapie).

L’art thérapie moderne est un soin original et spécifique, qui utilise les bienfaits de l’art au service des personnes et de son mieux être.

Elle s’adresse à des personnes souffrant de troubles de l’expression, de la communication et de la relation. Son ambition est d’améliorer la qualité de vie et le bien être des personnes en travaillant sur l’émotion, la sensibilité, la créativité à travers une pratique artistique où le corps retrouve son importance, sa considération et où les facultés mentales sont stimulées. Le but n’est pas de faire de la personne un artiste mais de lui permettre de s’inscrire dans une démarche esthétique, d’exprimer ce qui lui plaît, de retrouver confiance et estime de soi et d’affirmer sa personnalité. L’art-thérapie donne l’opportunité d’exprimer des choix respectant sa personnalité.

Rire en faisant tourner des assiettes avec des enfants des rues en Inde. Jongler en faisant l’école dans la rue auprès de jeunes en Roumanie. Marcher sur un fil dans le coin d’une rue avec des ados de quartiers pauvres à Madagascar. Danser avec des adultes porteurs de handicap en France. Imiter le serpent, le tigre, l’éléphant avec les tous petits ici et ailleurs dans le monde… Tous ces échanges souvent non verbaux m’ont donné envie de devenir art-thérapeute.

L’humain au centre du soin et l’Art. L’Art a toujours été au centre de mes intérêts : le cirque, la musique, la peinture, la danse, … le fait de faire, de créer, d’imaginer, d’être là dans l’instant…

Art-thérapeute diplômée de l’université de Médecine de Tours. Intervenante en cirque et arts plastiques. Titulaire d’une maîtrise d’arts du spectacle, j’évolue dans l ‘univers des arts du cirque et du spectacle vivant. Intervenante cirque et arts plastiques depuis 15 ans ici et dans différents pays du monde.

Aujourd’hui je travaille en art-thérapie en pédo psychiatrie, auprès d’adultes et d’enfants porteur de handicaps, de personnes atteintes de maladies neuro-dégénératives, de la petite enfance, de jeunes en souffrances sociale, d’enfants souffrants d’autisme.

Les Arts que j’utilise sont les arts plastiques, les arts du cirque, la danse et l’écoute musicale.

Travail de recherche autour de la musique et la mémoire (formation prévue en 2022) et sur les bienfaits du jonglage sur le cerveau.

Contact : Maryline Colin – 06 76 29 88 86 – arttherapieblog.wordpress.com

Q u i  s o m m e s  n o u s  ?

« Il faut toujours viser la lune car même en cas d’échec on atterrit dans les étoiles. » Oscar Wilde

L’association portée par une envie éducative qui repose sur la créativité, la coopération, l’entraide, le plaisir de faire ensemble propose :

●  des ateliers de cirque hebdomadaires,
●  des stages de cirque et arts plastiques,
●  des interventions sans les structures petites enfance en circomotricité,
●  des interventions auprès des publics prioritaires
●  des interventions en établissements spécialisés, institutions, en cirque adapté et art-thérapie.

Elle intervient aussi lors de différents festivals et autres manifestations.

Merci à tous les bénévoles, les adhérents et les partenaires qui font que aujourd’hui Champs Boule Tout puisse continuer à se développer depuis déjà 12 ans.

C o n t a c t

vous avez des questions ? N’hésitez  pas  à nous laisser un message !

6 + 13 =